Logements

Friglâne et parc du vallon

Plus d'infos

Mandat

Friglâne et parc du vallon

Lieu

Fribourg (FR)

A l’échelle du quartier dans lequel s’inscrit le site, la question posée par le PAD est principalement urbaine. Le projet s’articule sur trois thèmes principaux qui reconnaissent à la fois les qualités du site et du projet architectural à venir:

  1. Topographie et franchissements: le site s’inscrit entre deux quartiers morphologiquement différents, Vignettaz et Beaumont séparés par trois «plateaux» distincts offrant une diversité d’ambiances. L’école Vignettaz et sa cour close par les bâtiments scolaires, le parc au pied de la tour générali: petit cocon vert protégé des nuisances urbaines et le plateau artisanal ouvert et dégagé sur les barres d’immeubles. Chaque espace est séparé par une rupture topographique plus ou moins douce qui crée une transition entre les espaces.
  2. Organisation et qualité des espaces.
  3. Organisation et définition des relations entre espaces ouverts et espaces bâtis, reconnaissant les qualités du paysage en place (topographie, végétation, sol) et continuant cette histoire que le projet bâti va initier.
  4. Usages.

Le projet exprime le quotidien que l’on souhaite agréable et confortable; circuler facilement, être bien exposé, s’orienter, pouvoir s’abriter du vent, s’asseoir, jouer, se rencontrer, marcher, profiter du lien avec la nature et le vivant…

A travers ces permanences, les usages structureront la représentation mentale du site ; ils lui confèreront son identité.

Friglâne et parc du vallon

Mandat

Friglâne et parc du vallon

Lieu

Fribourg (FR)

A l’échelle du quartier dans lequel s’inscrit le site, la question posée par le PAD est principalement urbaine. Le projet s’articule sur trois thèmes principaux qui reconnaissent à la fois les qualités du site et du projet architectural à venir:

  1. Topographie et franchissements: le site s’inscrit entre deux quartiers morphologiquement différents, Vignettaz et Beaumont séparés par trois «plateaux» distincts offrant une diversité d’ambiances. L’école Vignettaz et sa cour close par les bâtiments scolaires, le parc au pied de la tour générali: petit cocon vert protégé des nuisances urbaines et le plateau artisanal ouvert et dégagé sur les barres d’immeubles. Chaque espace est séparé par une rupture topographique plus ou moins douce qui crée une transition entre les espaces.
  2. Organisation et qualité des espaces.
  3. Organisation et définition des relations entre espaces ouverts et espaces bâtis, reconnaissant les qualités du paysage en place (topographie, végétation, sol) et continuant cette histoire que le projet bâti va initier.
  4. Usages.

Le projet exprime le quotidien que l’on souhaite agréable et confortable; circuler facilement, être bien exposé, s’orienter, pouvoir s’abriter du vent, s’asseoir, jouer, se rencontrer, marcher, profiter du lien avec la nature et le vivant…

A travers ces permanences, les usages structureront la représentation mentale du site ; ils lui confèreront son identité.