Concours

« Walk the line », revitalisation de la Sarine, mandat d’études parallèles

Plus d'infos

Mandat

"Walk the line", revitalisation de la Sarine, mandat d'études parallèles

Lieu

Fribourg (FR)

Le projet de revitalisation de la Sarine s’adapte aux divagations de la rivière. Les crues fréquentes, parfois violentes, organisent la répartition des plantations et des équipements du parc.

Les nouvelles plantations consolident la trame existante, elles s’installent dans la « Sarine maîtrisée ». Ici, les arbres, les cheminements et les espaces publics sont implantés à l’abri des crues ce qui garantit un projet durable.

La « Sarine libre », obtenue par décaissement du terrain offre à la rivière un espace de déploiement et laisse libre cours aux phénomènes naturels de redessiner le paysage. Le dépôt de matières, le bouleversement du dessin des rives favorisent une réelle biodiversité, sans artifices. La rivière s’exprime ici pleinement, elle se revitalise.

Cette partition recrée une dynamique écologique qui était partiellement perdue, notamment dans les quartiers du Grabensaal et de la Maigrauge.

Les parties maîtrisées garantissent la pérennité des investissements, la durabilité des berges et le passage des hommes.

Partenaires

Philippe Convercey, Triform, Jacques Studer bureau d'écologie, Perret-Gentil + Rey associés

« Walk the line », revitalisation de la Sarine, mandat d’études parallèles

Mandat

"Walk the line", revitalisation de la Sarine, mandat d'études parallèles

Lieu

Fribourg (FR)

Le projet de revitalisation de la Sarine s’adapte aux divagations de la rivière. Les crues fréquentes, parfois violentes, organisent la répartition des plantations et des équipements du parc.

Les nouvelles plantations consolident la trame existante, elles s’installent dans la « Sarine maîtrisée ». Ici, les arbres, les cheminements et les espaces publics sont implantés à l’abri des crues ce qui garantit un projet durable.

La « Sarine libre », obtenue par décaissement du terrain offre à la rivière un espace de déploiement et laisse libre cours aux phénomènes naturels de redessiner le paysage. Le dépôt de matières, le bouleversement du dessin des rives favorisent une réelle biodiversité, sans artifices. La rivière s’exprime ici pleinement, elle se revitalise.

Cette partition recrée une dynamique écologique qui était partiellement perdue, notamment dans les quartiers du Grabensaal et de la Maigrauge.

Les parties maîtrisées garantissent la pérennité des investissements, la durabilité des berges et le passage des hommes.

Partenaires

Philippe Convercey, Triform, Jacques Studer bureau d'écologie, Perret-Gentil + Rey associés